fbpx

5 choses à savoir sur la vie d’un community manager.

edgar-charge-de-communication

Edgar Guibbert

Aujourd’hui, toutes les grandes marques comme Auchan, Boulanger, la SNCF… possèdent à minima un community manager. Devenu un élément central de la communication, il est la voix de son entreprise sur les réseaux sociaux. Le « CM », est en contact permanent avec les internautes. Savez-vous comment devenir community manager ? Ce qu’il fait au sein de l’entreprise ? Quelles sont ses missions ? Son salaire ? Son vocabulaire ? Découvrez les 5 choses à savoir sur la vie d’un community manager.

La définition du Community Manager :

Un community manager (ou animateur de communauté en français) est une personne qui, au sein d’une entreprise, est chargée de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun.

Il fait donc le lien entre l’entreprise et sa communauté. Son maître mot ? L’engagement !

Comment devenir Community Manager : le parcours de combattant.

Il n’y a pas de chemin tout tracé pour devenir community manager. Il est donc possible d’emprunter de nombreuses voies pour accéder à ce métier tant convoité : université, école de commerce, école de journalisme, formation spécialisée…

Si vous souhaitez devenir community manager, vous devez tout de même avoir certains prérequis.

  • Une bonne maîtrise des réseaux sociaux est primordiale.
  • Vous devez aimer écrire.
  • L’orthographe doit être votre atout.

Finalement, le meilleur moyen de savoir si le community management est fait pour vous, reste de faire un stage ou une alternance dans le domaine.

La journée type du Community Manager :

Les journées d’un community manager sont rythmées par les actualités de son entreprise.

Il n’existe pas de journée-type, même si de nombreuses missions sont récurrentes dans la semaine. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • La modération des comptes.
  • La veille concurrentielle ou analytique.
  • L’animation des différentes communautés.
  • La création de contenu à destination des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn…).
  • L’analyse des statistiques.
  • Le développement de la notoriété de la marque.

Le community manager se doit également d’être flexible et organisé. Il doit faire face à tout imprévu : buzz, ou urgence à gérer.

À savoir : Les horaires du « CM » ne se ressemblent pas.

Par exemple, le community manager d’un club de sport va être obligé travailler les soirs où son équipe joue.

Un Community Manager gagne-t-il bien sa vie ?

Il est temps de répondre à la question que tout le monde se pose : « Combien gagne un community manager ? »

Selon un sondage de 2020, un community manager gagne en moyenne 28 888 euros brut par an, soit 2 407 euros brut par mois. (Source : BDM et My Digital School)

Plus généralement, il semblerait que son salaire se situe entre 25 000 et 40 000€.

Évidemment, tout dépend de l’expérience du community manager et de la structure qui l’embauche.

La boîte à mots du Community Manager.

Modération

La modération est l’une des activités principales du community manager. Elle consiste à interagir avec la communauté sur des sujets divers et variés, mais aussi et surtout à répondre aux commentaires, aux messages privés…

 

Buzz

Bon comme mauvais, un buzz reste un buzz et le community manager se doit de le gérer.

Comment ? Soit en surfant dessus, en faisant comme si de rien n’était, ou encore en noyant le poisson…

L’exemple type d’un parfait « CM » qui répond avec humour aux commentaires :

meilleur-tweet-community-manager

Engagement

L’engagement correspond au nombre de personnes ayant aimé, commenté ou partagé une publication. C’est un facteur clé à analyser pour le community manager. En effet, ces critères reflètent l’intérêt porté à une publication, ou plus généralement au compte de la marque.

 

Reach

Le reach, c’est la portée, c’est-à-dire le nombre de personnes qui ont vu une publication. Plus cette dernière est grande, plus le community manager sait qu’il a touché du monde.

 

Feed

Le feed Instagram correspond la page d’accueil d’un compte. Un bon community manager fait en sorte que son feed soit cohérent et agréable à regarder. Ainsi, lors de sa création de contenu, il fait attention aux visuels à utiliser.

 

Trafic

Le trafic, c’est le nombre de personnes qui se sont rendues sur un site web.

Le community manager doit garder à l’esprit que la communication réseaux sociaux permet de générer du trafic sur le site web.

Ainsi, il doit tout mettre en place pour que sa communauté se rende sur le site internet de son entreprise.

 

 

 

Community Manager, « CM », animateur de communauté, vous connaissez désormais toutes les subtilités du métier. Alors s’il vous plaît, (Thomas vous l’implore à genoux) ne faites plus l’amalgame, un chargé de communication n’est pas la même chose qu’un community manager.

D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’un chargé de communication et non d’un community manager, n’hésitez pas à nous contacter.

Cet article vous a plu, vous souhaitez en savoir plus sur la communication réseaux sociaux ?

N’hésitez pas nous contacter.

 

Comment ?

  • En prenant rendez-vous avec nous.
  • En nous appelant directement.

Ça se passe juste en dessous. 🙂

Vous serez peut-être intéressé par…

La Communication de Marelle SARL (amiante)

La Communication de Marelle SARL (amiante)

Marelle est spécialisé dans la démolition, le désamiantage et le recyclage.
Créée en 1992, l’entreprise réalise des chantiers de haute technicité en milieux urbains et industriels.

Marelle prend la parole essentiellement sur LinkedIn.
Curieux de découvrir leur manière de communiquer ?
Voici leur LinkedIn : « MARELLE (SARL) ».

La Communication de Helfaut Travaux (amiante)

La Communication de Helfaut Travaux (amiante)

Helfaut Travaux est un expert régional du désamiantage.
Basée dans les Hauts-de-France, l’entreprise œuvre dans le domaine de la démolition, de la déconstruction de bâtiments, du désamiantage, du terrassement et création de plateformes de travail en matériaux recyclés.

La Communication de GND Désamiantage (amiante)

La Communication de GND Désamiantage (amiante)

Aujourd’hui, on parle amiante. 😁

Et on commence cette nouvelle série avec l’analyse de GND-Désamiantage.

Lancée en 2013, l’entreprise emploie aujourd’hui une vingtaine de spécialistes !

GND-Désamiantage prend la parole essentiellement sur Facebook, Instagram, et LinkedIn.
Curieux de découvrir leur manière de communiquer ?
Voici leur page LinkedIn : @groupe-nord-desamiantage